Concours Promotion de l’Éthique Professionnelle

LA REMISE DES PRIX NATIONAUX DU CONCOURS PROMOTION DE L’ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE A EU LIEU

Grâce à l’activité des coordonnateurs régionaux, ce sont 88 grandes écoles et universités, réparties sur tout le territoire français, qui ont participé à ce concours, placé sous le Haut Patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Les meilleurs essais ont été envoyés au Jury National, et ce sont 45 candidats, qui ont été récompensés à Paris, au Palais des Congrès et de la Culture de la ville de Montrouge, le 31 mai 2017, au cours d’une cérémonie qui a réuni les lauréats, leur famille, leurs professeurs, les directeurs des institutions participantes, les gouverneurs français de la zone 11. La remise des prix a eu lieu en présence de Monsieur Francis Jouanjean, Délégué Général de la Conférence des Grandes Écoles et de Monsieur Philippe Desgouttes, Directeur de cabinet, représentant tous deux respectivement Madame Anne-Lucie Wack, Présidente de la CGE, et Monsieur Daniel Janicot, président de la Commission nationale française pour l’UNESCO. L’ensemble des participants ont été accueillis par Jean Tassone, Gouverneur du district 1660, qui a prononcé les mots de bienvenue. Micheline Decorps, coordonnatrice nationale, a ensuite présenté l’ensemble des essais primés, puis ce fut aux représentants de la CGE et de l’UNESCO d’exprimer aux lauréats tout l’intérêt que leurs deux organisations ont pris dans l’accompagnement officiel de ce concours, depuis plus de dix ans maintenant.

Le premier prix de 2000€ est revenu à sept étudiants de l’École Nationale Supérieure de la Sécurité Sociale pour leur essai collectif intitulé « La sécurité sociale face à ses mutations : le défi d’un management de la solidarité » ; le deuxième prix de 800€ a récompensé deux essais ex-aequo, le premier, « Comment penser la place du Cifonde dans notre monde globalisé ? L’éthique des travailleurs globalisés », composé par deux étudiantes de l’École des Hautes Études Commerciales du Nord, le second, « L’éthique professionnelle au service de la mobilité sociale », composé par un jeune étudiant de Skema Business School-Sophia Antipolis.

 

«  
  »